Question métro 1 : extraits du débat public de 2010-2011 qui ont amené au choix de gares supplémentaires

Mardi soir, lors de la réunion publique, une personne de la salle a souligné qu'initialement, la ligne 18 (verte à l'époque), comportait seulement 4 gares (Orly, Massy, Saclay et Versailles) et qu'il était prévu enterré sur l'ensemble du trajet, ce qu'a confirmé Mme la Garante de la concertation. Les représentants de la SGP ont alors affirmé que c'était lors du débat public organisé par la commission nationale du débat public que "pour répondre à la demande qui s'était exprimée, le nombre de gares était passé à 10". 

Est-il possible d'avoir, pour chacune des gares supplémentaires sur le Plateau (Palaiseau et Gif Orsay) les extraits du débat public qui ont conduit à cette décision (accompagnés des noms des personnes/associations /institutions ayant fait ces demandes) ? 

Question posée le 30 mai 2015 sur le site SGP lors de la concertation renforcée 

Dans la (longue) réponse de la SGP ci-dessous, on ne recense, sauf erreur de notre part que :

* trois demandes pour une gare à Palaiseau (EDF, Institut Télécom et Paul Vialle de "Saclay côté étudiant"

* une demande pour une gare à l'ouest de la 118 au sud du Plateau, à Moulon... mais le Campus Paris Saclay ne parle-t-il pas de la gare CEA-Saint-Aubin, initialement plus au sud que le Christ ? 

On ne peut pas dire que la demande ait été forte pour des gares supplémentaires !

Réponse de la SGP (31 juillet 2015)

Ces demandes ont été présentées tout d'abord par l'intermédiaire des 255 cahiers d'acteurs produits à cette occasion. Ces acteurs attiraient notamment l'attention sur la nécessité de mise en place d'infrastructures de transport pour répondre à l'arrivée des chercheurs et étudiants sur le Plateau de Saclay.

Vous pourrez trouver les entités qui ont pris ces positions en la matière ainsi que des extraits des cahiers d'acteurs ci-après :

Dans les cahiers d'acteurs:

- Communauté d'Agglomération du Plateau de Saclay

« D’ici à 2025, ce sont plus de 30 000 salariés, chercheurs et étudiants, qui viendront travailler ou étudier sur notre territoire. Comment répondre à ces nouveaux besoins de déplacement ? Comment anticiper ces évolutions tout en préservant un cadre de vie unique, à seulement 15 kilomètres de Paris, et en garantissant aux habitants des services publics de proximité ? Chercher et trouver des réponses à ces différents enjeux constitue pour nous un challenge permanent. Dans ces quelques pages, nous avons souhaité vous présenter notre vision de la desserte du Plateau de Saclay par les transports en commun. Une vision qui insiste sur l’urgence et la pertinence des réponses qui doivent être apportées".

« Aujourd’hui, les principaux axes routiers qui desservent le Plateau ont déjà atteint leur niveau de saturation. Aussi, notre ambition est-elle de développer une offre de transports en commun attractive et efficace pour passer de 24 % à 50 % d’utilisateurs. »

Cf : http://www.caps.fr/wp-content/uploads/2014/09/Cahier_d_acteur_CAPS.pdf

Notre commentaire : la CAPS insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

- ParisTech:

« ParisTech est un pôle de recherche et d’enseignement supérieur (PRES) ayant le statut d’établissement public de coopération scientifique (EPCS). ParisTech à Palaiseau-Jouy comprend 8 grandes écoles à vocation scientifique et économique, membres de ce pôle, qui ont prévu de se regrouper sur ce même site (AgroParisTech, Ecole Polytechnique, ENSAE ParisTech, ENSTA ParisTech, HEC Paris, Institut d’Optique Graduate School, MINES ParisTech, Télécom ParisTech), à proximité de centres de recherche publics et privés, et d’entreprises.

Ce pôle est partie prenante du cluster de Saclay, qui constitue un projet phare du Grand Paris, dont l’ambition est de devenir l’un des dix premiers campus au monde, et de susciter pour notre pays les retombées économiques d’un tel investissement. (…)

Les écoles de ParisTech sont convaincues que le plateau de Saclay offre des potentialités exceptionnelles pour permettre un développement harmonieux du cluster qui préserve la vocation agricole du territoire, tout en créant des lieux de vie respectueux de la nature, sous réserve de veiller au bon équilibre entre les différentes activités et les différents modes de transport. Mais c’est maintenant qu’il faut construire les conditions qui permettront de faire émerger ce cluster scientifique, avec la réalisation d’un réseau de transport à la hauteur des enjeux et des attentes.

L’attente des salariés et des étudiants en mode de transport collectif montre que cette dynamique est possible sur le plateau de Saclay si l’offre de transport est suffisante.(…) Faire du Plateau de Saclay une des gares emblématiques du réseau du Grand Paris sera un élément déterminant dans le développement du Cluster. Toutes les projections à 15-20 ans mettent en évidence les limites des réseaux de transports actuels et condamnent le territoire à subir une pérennisation de la répartition modale qui voit la voiture dominer de façon écrasante les autres modes de déplacement avec un ratio actuel de 70 % chez les salariés du plateau pour les trajets domicile/travail. (…)

Mettre Saclay à moins de 30 mn de Paris, Orly et La Défense et moins d’une heure de Roissy est un élément d’attractivité majeur qui renforcera considérablement la crédibilité du cluster scientifique et sa dimension internationale, et sa capacité à fixer des activités économiques à forte valeur ajoutée et créatrices d’emplois de haut niveau.(…) Il paraît raisonnable de se fixer pour cible une inversion des ratios en misant sur 80% des acteurs et habitants du territoire qui utiliseront les transports en commun, et 20% leur propre véhicule.(…) Au-delà des positions des plus grands scientifiques du campus exprimées publiquement au sein de l’association de l’amélioration des transports de Saclay, 90 % des sondés, toutes origines confondues, placent la question du transport en toute première préoccupation. »

cf : http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD8CBC.PDF-

Notre commentaire : ParisTech insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

- Le CEA

Le CEA : «Le réseau de transport public prévu par le Grand Paris propose des liaisons qui prennent en compte les évolutions récentes de l’urbanisation de la Région parisienne et anticipe le développement de zones d’activité en croissance comme le campus Paris-Saclay. Cette offre est complémentaire de celle des grands réseaux de transport existants, qui ont été conçus il y a plusieurs dizaines d’années en fonction d’une situation très différente. Le réseau du Grand Paris est nécessaire pour mettre les transports d’Île-de-France au même niveau que les autres grandes métropoles modernes et pour rendre attractifs les grands projets qui s’y développent, aussi bien pour les habitants de la région parisienne que pour les collaborateurs étrangers et les visiteurs (...) Acteur majeur de la recherche, du développement et de l’innovation, le Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives (CEA) réparti sur 10 sites en France intervient dans quatre grands domaines : les énergies décarbonées, la défense et la sécurité globale, les technologies pour l’information, et les technologies pour la santé.

Le CEA de Saclay est l’un des plus grands centres de recherches d’Île-de-France et même d’Europe, avec plus de 7 000 personnes sur une superficie de 160 hectares.(…) L’implantation d’une station de métro du réseau Grand Paris au cœur du campus Paris Saclay jouera par contre un rôle prépondérant pour réduire significativement le recours à la voiture individuelle, et par conséquent pour réduire la circulation, les embouteillages, les places de parking et les émissions de gaz à effet de serre (…) Pour le campus Paris-Saclay et pour le CEA/ Saclay la station du métro automatique au cœur du campus est indispensable. Il n’est pas imaginable qu’un projet de l’envergure du campus Paris-Saclay ne bénéficie pas d’une liaison rapide vers Paris, les aéroports et les grandes gares de la Région Parisienne. Sans ces liaisons le campus ne pourra pas obtenir la dimension internationale recherchée. »

Cf:http://cpdp.debatpublic.fr/cpdpgrandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD0970.PDF

Notre commentaire : le CEA insiste sur l'importance du métro et d'UNE gare au sein du campus, mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

-Thales research :

"Avec 7 000 à 10 000 visiteurs par an, TRT-Fr se doit d’être facile d’accès mais également permettre à ses collaborateurs de se déplacer facilement sur tout le plateau de Saclay. Dans cette perspective, la question des transports est une problématique centrale. (…) . Les principales entités de TRT-Fr concernées en proche région parisienne sont situées à Neuilly, Vélizy, Rungis, Colombes, Elancourt et Limours. Le tracé des différentes lignes du projet de transport public du Grand Paris devrait donc améliorer notablement la situation puisqu’il permettra des liaisons directes et/ou plus rapides entre la plupart de ces sites. L’accès rapide aux aéroports et aux gares TGV favorisera les relations avec les salariés des autres sites français et des entités internationales, ainsi que les déplacements professionnels des chercheurs de TRT-Fr. (…) C’est pourquoi Thales Research & Technology-France estime indispensable la réalisation du réseau de transport Grand Paris permettant la desserte du Campus de Paris-Saclay. Celle-ci doit s’accompagner de développements complémentaires et en particulier de l’amélioration rapide de l’offre de transport actuelle."

Cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD610A.PDF?document_id=2344&document_file_id=2460

Notre commentaire : Thalès Research insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

- Campus Paris Saclay :

Accueillir au sud du Plateau de Saclay, à l’ouest de la N118 dans le quartier du Moulon, une des gares emblématiques du réseau du Grand Paris sera un élément déterminant dans le développement du campus et du cluster en général. Toutes les projections mettent en évidence les limites des réseaux de transports actuels. Elles condamnent le territoire à subir la domination écrasante de la voiture sur les autres modes de déplacement avec un ratio actuel de 70 % chez les salariés du plateau pour les trajets domicile/travail.

Le projet de réseau du Grand Paris assurera les liaisons pôle à pôle en mettant en réseau les territoires à fort potentiel ou représentant déjà un enjeu stratégique comme Roissy, Marne la Vallée, Villejuif, Orly ou le Plateau de Saclay. Mettre Saclay à moins de 30 minutes de Paris, Orly et La Défense et moins d’une heure de Roissy est un élément d’attractivité majeur qui renforcera considérablement la crédibilité du cluster scientifique. Nombre d’entreprises quittent la grande banlieue faute de pouvoir y attirer leurs principaux clients. Le métro du Grand Paris doit au contraire permettre d’inverser cette tendance, et constituer un facteur d’attractivité fort pour le territoire de Paris Saclay. De nombreux étudiants vivent chez leurs parents (52 % des étudiants de Paris Sud 11), la plupart ne dispose pas d’une voiture. Afin d’offrir un campus ouvert à tous, l’offre en transport collectif doit suivre la montée en puissance du flux d’étudiants aussi bien en confort, qu’en fréquence, régularité, amplitude horaire, sécurité.

Au-delà des positions des plus grands scientifiques du campus exprimées publiquement au sein de l’association de l’amélioration des transports de Saclay, 90 % des sondés, toutes origines confondues, placent la question du transport en toute première préoccupation. Le projet de métro du Grand Paris répond aux nécessités vitales identifiées pour le Campus Paris Saclay et le cluster qui l’environne.

http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD4D92.PDF?document_id=341&document_file_id=341

Notre commentaire : le campus Paris Saclay insiste sur l'importance du métro et demande une gare "au sud du Plateau, à l'ouest de la 118, dans le quartier de Moulon"... mais ne parlent-ils pas de l'ex gare Saint-Aubin CEA ?   

-L'INRA :

"L’Inra approuve les positions du Campus Paris Saclay sur les projets d’amélioration des réseaux de transports publics en Ile-de-France. Dans le présent cahier d’acteur, l’Inra souhaite exprimer ses besoins spécifiques en termes de désenclavement de son campus de Jouy-en-Josas.(…)"

Le développement d’un réseau Nord-Sud de transports en commun est un fort enjeu pour l’Inra. Ce lien n’existe pas actuellement, ce qui explique en partie que seuls 20 % du personnel utilisent régulièrement les transports en commun.

Cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOADF72A.PDF?document_id=2347&document_file_id=2463

Notre commentaire : l'INRA insiste sur l'importance du métro (et les liaisons nord-sud, non résolues par le métro !) mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

- EDF R&D :

"Le développement des transports en commun: une impérieuse nécessité pour la réussite du campus de Paris-Saclay. (…)Le 30 novembre 2010, le Conseil d’Administration d’EDF a décidé d’implanter le principal centre de recherche et développement du Groupe sur le Campus de Paris-Saclay. Ce site accueillera les équipes de recherche actuellement basées à Clamart (environ 1000 salariés). Dans cette perspective, la question des transports est une problématique centrale. (…)

Aujourd’hui, les seuls moyens de transport lourds permettant d’accéder au campus sont les RER B & C et les transports entre établissements sont peu développés. L’enquête commanditée par la Fondation de Coopération Scientifique Paris-Saclay a montré que toutes les catégories de population expriment des attentes très fortes concernant l’amélioration de la situation existante. C’est pourquoi EDF R&D estime indispensable la réalisation du réseau de transport du Grand Paris permettant la desserte du Campus de Paris-Saclay tout en considérant qu’elle doit s’accompagner de développements complémentaires et en particulier d’un réseau de sites propres de transports en communs.(…) Le tracé des différentes lignes du projet de transport public du Grand Paris devrait donc améliorer notablement la situation puisqu’il permettra des liaisons directes et/ou plus rapides entre la plupart de ces sites. Le projet de métro du Grand Paris est donc un élément de réponse important aux attentes ci-dessus(…) Au regard du projet d’EDF d’installer le site principal de la recherche et développement du Groupe sur le Campus de Paris-Saclay, l’amélioration des conditions de transport est un élément clé de réussite. De ce point de vue, la réalisation du réseau de transport public du Grand Paris, avec un arrêt à proximité du quartier de l’Ecole Polytechnique à Palaiseau, constitue un élément indispensable du dispositif."

http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD5696.PDF?document_id=1584&document_file_id=1649

 

- Saclay coté étudiant:

"Un métro aérien emblématique d’un territoire, porteur de solution et induisant moins de contraintes budgétaires néfastes à un projet de cette envergure Face à ces besoins, Saclay Côté Étudiants affirme le besoin impératif de la branche de Saclay du Grand Paris.(…)Nous maintenons au-delà de ces propositions que la branche de Saclay est une nécessité pour le territoire, pour apporter une réponse sérieuse à la question des transports sur le plateau, et pour désengorger le réseau existant. Enfin, écologiquement le métro du Grand Paris utilise l’électricité produite à 80 % par les centrales nucléaires : il n’induit pas de gaz à effet de serre et offre une alternative à la voiture dont l’utilisation sera de plus en plus complexe dans les décennies à venir à cause de la baisse en offre de carburants reconnue par les scientifiques et assumée par les industriels."

Cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOADC0F9.PDF?document_id=1176&document_file_id=1230

Notre commentaire : "Saclay côté étudiants" insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

-Institut Télécom :

"L’Institut Télécom est l’un des 23 partenaires du projet de campus du plateau de Saclay qui se sont engagés pour concrétiser l’ambition de constituer sur le plateau de Saclay un grand campus scientifique et technologique à vocation mondiale inséré dans un « cluster » à fort potentiel de développement économique. C’est pourquoi l’Institut Télécom fait valoir le caractère indispensable d’une ligne de transports en commun automatique et rapide telle que la propose le projet de réseau de transport du Grand Paris, en assurant une liaison directe entre Paris et la zone Palaiseau du Campus Paris-Saclay et en facilitant la liaison avec Evry.(…) Le métro automatique du Grand Paris : une réponse indispensable aux attentes des personnels et étudiants(…)L’Institut Télécom soutient donc le développement du réseau de transport automatique du Grand Paris comportant un arrêt à proximité du quartier de l’École Polytechnique à Palaiseau."

cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD3E2F.PDF?document_id=2345&document_file_id=2461


-Danone Research :

"Le tracé des différentes lignes de transport public du Grand Paris devrait faciliter la liaison entre les différents sites parisiens en offrant des liaisons plus directes et rapides. Le projet de métro Grand Paris facilitera quant à lui l’accès aux différents aéroports et gares. (…) Le souhait de Danone Research est de se placer au cœur de pôles de recherche de dimensions européenne ou internationale, présentant avec un lien fort avec nos autres implantations et les chercheurs dans le monde entier. À ce titre, la liaison du plateau avec les aéroports et le centre de Paris est clef pour nous et les projets de réseau de transport public du grand Paris sont un élément indispensable."

cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD3E2F.PDF?document_id=2345&document_file_id=2461

Notre commentaire : Danone Research insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

- Par ailleurs, la position de la ville de Massy, pour l'élaboration d'une gare à Massy-Palaiseau TGV :

Pôle multimodal de premier ordre du sud Francilien (RER B, RER C, gare TGV) et bénéficiant d’une excellente desserte autoroutière (A6 et A10), territoire charnière entre le cluster de Paris-Saclay et le pôle d’Orly, nouvelle capitale économique de l’Essonne qui devrait compter 40000 emplois à l’horizon 2020, Massy est une future gare indispensable au réseau de transport public du Grand Paris.(…) Avec la future gare du métro automatique, Massy a l’ambition de devenir le quartier sud du Grand Paris et la Porte d’entrée de l’Essonne.(…) Une position stratégique à l’intersection des axes de communication du sud de Paris :


 • un carrefour d’échanges routiers, accessible par deux autoroutes principales A10 et A6 ;

• une gare TGV unique en France, avec 40 trains par jour qui desservent tout l’hexagone et l’Europe du Nord et de l’Est

• un pôle multimodal exceptionnel qui accueille le RER B (20 min de Paris), le RER C (20 min de Versailles), un réseau de 25 lignes d’autobus, et un TCSP (transport en commun en site propre) le reliant directement au Plateau de Saclay ;

 • une porte d’entrée de la Grande Couronne Sud et de l’Essonne.

La Grande Boucle du Grand Paris (ligne verte du projet), une infrastructure nécessaire et prioritaire :

• une nécessité pour créer des liaisons de banlieue à banlieue, entre les polarités majeures du sud et de l’ouest francilien : Orly, Massy et la Défense, par Saclay et Versailles ;

 • une priorité pour créer des synergies entre ces territoires et accompagner leur développement.

cf: http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOAD1475.PDF?document_id=799&document_file_id=810

Notre commentaire : la ville de Massy insiste sur l'importance du métro et de la gare de Massy mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 


- Ces demandes ont été également évoquées lors de la réunion de proximité qui s'est tenue 19 janvier 2011 à Saclay, dont vous pouvez trouver ci-contre quelques extraits:

"Hervé Hocquard, au nom du groupe UMP du Conseil régional, se félicite de la convergence en cours ; mais celle-ci bute sur le plateau de Saclay, alors que la loi a prévu une stricte protection des espaces agricoles et naturels. Ne pas desservir Saclay signifierait oublier Saint-Quentin et Versailles. Tracer un tram-train induirait des ruptures de charge et poserait des problèmes environnementaux, notamment en favorisant l’automobile sur les longs parcours, tout en handicapant le campus, au mépris des intérêts des habitants et de l’intérêt national, et ce, uniquement en raison de rivalités internes à la majorité régionale. Comme l’affirmait Michel Berson ce matin même, « il faut avancer, car il est inconcevable que le projet sur Saclay se réalise sans un transport moderne ».

Notre commentaire : Hervé Hocquard insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

"Patrick Hetsel, représentant la ministre de l'Enseignement Supérieur, indique que Saclay est le symbole de l’ambition portée par Valérie Pécresse, qui veut offrir aux étudiants les meilleures conditions de travail, afin de faire de la recherche française le moteur de l’innovation et de la croissance, en rassemblant les universités, les grandes écoles et les entreprises high-tech pour construire un pôle d’envergure mondiale, en créant un campus situé au cœur d’une nature et d’espaces agricoles préservés. La ministre et le Président de la République ont souhaité que le site accueille dès 2015 34 000 étudiants et 12 000 chercheurs. Pour cela, un système de transports efficace est indispensable. "

Notre commentaire : Patrick Hetsel insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

"Adrien Coffre, association Saclay côté étudiant, remarque que le TCSP et les bus locaux seront indispensables, mais insuffisants. La gare du Grand Paris ferait gagner plus de 20 minutes aux étudiants venant de Paris ou de Saint-Quentin sur les campus entourant Saclay. Outre cette gare et celle de Saint-Quentin, un arrêt est aussi nécessaire à Ecole Polytechnique."


"Paul Vialle, président de la fondation de coopération scientifique Digiteo, note que certains membres de Digiteo sont présents sur le plateau de Saclay depuis des décennies (recherche sur le climat, l’énergie, l’environnement et l’ingénierie, etc.). D’autres veulent les rejoindre et constituer un pôle pluridisciplinaire, partager des équipements de recherche et organiser le lien chercheurs-entreprises. Ce projet innovant suscite l’enthousiasme du milieu de la recherche. Il est indispensable de disposer de liaisons rapides au sein du pôle et avec les aéroports, ainsi que d’une organisation collective (restaurants, terrains de sport, etc.) favorisant les liens interpersonnels"

http://cpdp.debatpublic.fr/cpdp-grandparis/site/DEBATPUBLIC_GRANDPARIS_ORG/_SCRIPT/NTSP_DOCUMENT_FILE_DOWNLOADA7D0.PDF

Notre commentaire : Paul Vialle insiste sur l'importance du métro mais ne demande pas dans cet extrait de gare supplémentaire 

 

Ces demandes ont été étudiées par la SGP qui a vérifié que leur implantation prévisionnelle correspondait à une réalité de trafic potentiel fort.

Elle a donc proposé de les intégrer au schéma d'ensemble voté à l'unanimité du Conseil de surveillance de la SGP au mois de mai 2011. Ce schéma d'ensemble publié par décret en Conseil d'Etat le 24 août 2011 constitue dorénavant la feuille de route que la SGP doit réaliser. Ces gares seront donc proposées à l'enquête publique qui interviendra en 2016.

Écrire commentaire

Commentaires : 0

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.