Si M. Veltz, on peut acheter une baguette de pain sur le Plateau de Saclay en dehors de la ville nouvelle de Saint-Quentin !

Monsieur Veltz,

nous nous sommes pincés en lisant l'entretien du Journal du Grand Paris dans lequel vous affirmez que"aujourd’hui, vous ne pouvez pas acheter votre baguette de pain sur le plateau de Saclay,  en dehors de la ville nouvelle de Saint-Quentin." (ICI, dans le paragraphe "Vous allez aussi construire des logements ?")

L'agriculture est au cœur de l'écosystème du plateau, et nous sommes nombreux à nous battre pour qu'elle le reste. Aussi nous souhaitons vous informer que, sur le plateau de Saclay, Emmanuel et Cristiana Vandame cultivent du blé bio, et proposent, au Fournil de Villiers-le-Bâcle, d'excellents pains, dont des baguettes, élaborés à partir de leurs récoltes.

Lors de l'inauguration de l'exposition... (lire la suite)

...à la maison de l'architecture, nous avions apporté quelques patates, emblématiques elles aussi du Plateau et des circuits courts déjà existants... A la prochaine réunion des associations, nous vous offrirons donc une baguette du plateau de Saclay, "poussée" ici, et qu'on peut trouver "en dehors de la ville nouvelle de Saint-Quentin".

Nous mettons en copie de ce mail M. le Garant de la concertation, les élus locaux et les associations concernées par le territoire.

Très citoyennement,

Le collectif Moulon 2020


Réponse de M.Veltz: 

Bonjour,

Vous avez raison. 

C'était une image , évidemment...

J'ai déjà mangé et apprécié l'excellent pain du fournil de Villiers le Bâcle ! 

Mais je doute fort que les étudiants de l'ENSTA ou même de Supélec fassent le déplacement à Villiers le Bâcle pour acheter leur baguette. C'est cela que je voulais dire : que l' offre commerciale de proximité sur le plateau est aujourd'hui très faible pour les salariés, étudiants, chercheurs (très nombreux) qui y travaillent. Difficile à nier..

Bien cordialement

Pierre Veltz


Réponse d'Emmanuel Vandame:


Monsieur Veltz,

quelques jours de réflexion avant de commenter vos propos dans votre journal et la réponse que vous faites à l'association Moulon 2020.

En lisant vos propos, me sont venues deux pensées;

La première fut que bien évidement cette" image" que vous utilisiez pour définir le plateau de Saclay comme un grand rien, un grand vide était logique puisqu'il n'y a que des champs. Et vous avez raison, difficile de trouver une boulangerie au milieu des champs. Tout le monde sur le plateau de Saclay sait en trouver une sans faire plus de deux kilomètres,  sauf les gens travaillant à l'Epps qui eux, ne connaissant toujours pas le territoire font 10 kilomètres pour aller à St Quentin en Yvelines chercher leurs baguettes!!!!!

Voyez-vous, vous n'avez pas l'exclusivité pour utiliser des facéties verbales ayant pour but de désorienter le lecteur. Parce que le problème est bien là, les gens qui vont lires vos propos dans votre journal de propagande ne connaissent pas le plateau et donc ils vont approuver le fait qu'il faille réellement construire pour simplifier la

vie de tout le monde.


Le deuxième pensée fut que ce que vous appelez "image" consciemment est en fait un syndrome dont vous souffrez tous, au sein de l'EPPS, à savoir que inconsciemment, vous voulez remplir ce grand rien. Mais bien évidement,

chut, il ne faut pas le dire, c'est politiquement incorrect. Donc vous avez d'une manière autocratique, faisant fi des élus locaux et des citoyens vivant sur le secteur. Vous lancez des enquêtes publiques, les unes derrières les autres, essayant par ce simple fait de disperser la contestation locale pour concrétiser votre opération d'urbanisation

intense.

Mais vous allez me dire que non, vous respectez la ZPNAF donc tout va bien. Certes Monsieur Veltz, vous respectez la loi à la lettre en utilisant tous les passages en force possibles et imaginables.

Monsieur Veltz, la ZPNAF ne veut pas dire que tout terrain étant en dehors de cette zone doit être construit. Mais pour comprendre ça, il faut avoir une conscience de ce que l'on veut laisser à nos enfants, ce que vous n'avez plus!

La lecture du dossier d'enquête publique sur la ZAD de corbeville traduit à elle toute seule les intentions de l'entreprise que vous menez. Votre dossier est vide, la seule qui vous agite est de pouvoir voler les terrains agricoles à leur propriétaire tout en restant dans la limite de la loi.

Enfin, pour votre information personnelle, sachez que les chercheurs de l'université d'Orsay, les étudiants de polytechnique et les étudiants de Supelec achètent déjà leurs pains au fournil et ils n'ont pas eu besoin qu'on leur construise un quartier tout neuf pour s'organiser. Imaginez vous qu'ils sont livrés, C'est magique non!


Avec de plus en plus d'amertume

Emmanuel Vandame


Écrire commentaire

Commentaires : 0

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.