On voudrait minimiser la ville nouvelle qui se prépare sur le Plateau qu'on ne s'y prendrait pas autrement... 

Nouvelle rubrique sur le site municipal de Gif annoncée par un « Il était une fois le Moulon», appellation qui, nous en sommes sûrs, ne fera pas plaisir aux connaisseurs de ce quartier qui se doit d'être appelé non pas « le Moulon », mais « Moulon »… 

Imaginez un titre de Gif Infos parlant de   « le Chevry » ou « le Courcelle » vous vous diriez très certainement... 


qu’il est bien curieux qu’un site communal fasse une telle erreur…

Il suffit pourtant de regarder les cartes… Avait eu lieu, en plus, en septembre 2012, une exposition de qualité: « L’histoire de Gif à travers les cartes », réalisée par l’équipe municipale elle-même, (lire ICI)  où l’on pouvait voir, tant sur la carte de Cassini (ci-dessus) datant de 1809 que sur celle d’état-major de 1820 (ci-dessous), le nom de « Moulon », sans article… 

Nous espérons que cette erreur (que notre collectif avait faite lui aussi lors du 1er tract, mais pas réitérée !), froissante pour les Giffois ayant habité sur le Plateau ou ceux dont la famille y vivait, sera très vite réparée…

L’importance de la connaissance du passé n’est plus à démontrer, Nietszche entre autres, le rappelle fort bien : « L'homme de l'avenir est celui qui aura la mémoire la plus longue. ». Marcel Bloch, un historien, aussi : « L'ignorance du passé ne se borne pas à nuire à la connaissance du présent : elle compromet, dans le présent, l'action même. ». Egalement Antoine Prost dans "Douze leçons sur l'Histoire": "Si nous voulons être les acteurs responsables de notre propre avenir, nous avons d'abord un devoir d'histoire". Ou encore, comme le dit un proverbe danois sur  la carte de voeux de la ville de Gif: un homme de bon jugement commence par retenir le passé, pour ensuite, mais seulement ensuite, s'accommoder du présent et anticiper l'avenir... 

Lire la rubrique "Il était une fois le Moulon": ICI

(NB: nouvelle rubrique également dans le journal municipal, Gif Infos)

 

Tout aussi « surprenant » est ce qui est écrit sur le quartier, actuel et futur, de l’école Polytechnique, dans le premier texte de cette nouvelle rubrique : « Chronique de janvier 2015 ».

Lisez plutôt :  

« Le quartier de l'École polytechnique

Un futur "Quartier de l'École polytechnique" est en cours de construction sur la partie orientale du Plateau de Saclay, principalement sur la commune de Palaiseau.

Il sera surtout constitué de centres publics et privés de recherche et d'enseignement. »

Surprenant quand, sur les documents officiels (cf carte ci-dessous) on peut lire que seront consacrés, sur la ZAC de Polytechnique, certes  196 000 m² aux programmes scientifiques mais aussi:

  • 360 000 m² aux activités économiques, 
  • 200 000 m² aux logements familiaux (2500 logements familiaux sont prévus et même si M. le Maire de Palaiseau demande à ce que 500 soient déplacés de la ZAC Polytechnique vers un autre lieu de la frange sud du Plateau, il n’en reste pas moins 2000),
  • 78 000 m² aux logements étudiants (soit 2600 logements étudiants)
  • 36 000 m² aux commerces, de services et d’équipements publics de quartier.

 

On est loin, donc d’un quartier « surtout constitué de centres publics et privés de recherche et d'enseignement. ». On voudrait minimiser ce qui se prépare sur le Plateau qu’on ne s’y prendrait pas autrement… 

Lire la Chronique de janvier 2015: ICI 

Écrire commentaire

Commentaires : 0

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.