La raison pour laquelle, nous qui habitons ce territoire,  y sommes si fortement attachés

Vous habitez Gif, Bures, Orsay… bref, dans une des communes de la vallée…

Réfléchissez deux minutes et demandez-vous pourquoi vous êtes venu(e) vous y installer, ou, si vous y êtes né(e), pourquoi vous y êtes resté(e)… pourquoi vous aimez y vivre…

Vous habitez Villiers, Saint-Aubin, Vauhallan… bref, dans une des communes du Plateau…

Réfléchissez deux minutes et demandez-vous pour quelles raisons vous êtes aussi fort attaché(e) à ce territoire…

Pour tout un tas de raisons, sans aucun doute : hasards de la vie, commodités (pas tous les jours qu’un territoire aussi « nature » que le nôtre rend accessible en trois quarts d’heure de RER le cœur de Paris), raisons professionnelles (la zone de Courtaboeuf, le CNRS, le CEA, la fac d’Orsay, autant d’emplois qui ont sûrement donné envie à bon nombre de s’installer à proximité de leur travail), raisons personnelles… mais aussi peut-être ceci :

parce qu’à portée d’yeux, de pied, de souffle, nous avons « ça »…

En tout cas, si ces images de notre territoire vous parlent, si elles font écho aux raisons pour lesquelles vous aimez vivre ici, en bas dans la vallée ou en haut sur le Plateau, la ville nouvelle, on ne peut plus urbaine, que des citadins bien peu connaisseurs de notre territoire et de sa richesse sont en train de rêver d’y implanter, va vous horrifier autant que nous.

Après le plan en 2D qu’on commence à avoir l’habitude de voir et déjà bien « interpellant »….

… voilà la 3D, nous montrant ainsi avec un peu plus de réalité ce qu’ils ont imaginé pour le Plateau de Saclay…

Petit tour, côté Moulon…  

Vous ne trouvez pas que la ferme de Moulon semble « mise en cage », montrée comme un « animal » d’un autre temps ??? Le propriétaire de la ferme de la Vauve, désaffectée, craignait qu’elle ne  devienne « comme un dessin de Sempé, la demeure anachronique au milieu des constructions n’ayant plus aucun rapport avec le cadre pour lequel elle était faite ». (cité page 39 du livre « Parcours découverte de l’histoire du Plateau » ADPP). C'est le sort qu'ils réservent à la ferme de Moulon, non ?

Vous noterez dans la « belle » image ci-dessous… le métro passant au dessus de la terrasse !

Attardons-nous un peu sur ce que les aménageurs ont surnommé « deck »; un axe qui nous parait très large. Pourtant, il fait partie du niveau 4 de réseau viaire, défini par « réseau secondaire inter-quartier qui a vocation à supporter un trafic à la fois d’échange et de quartier ». Si le réseau secondaire est aussi démesuré, imaginez le réseau principal !  

Dans le dossier d’enquête ZAC Moulon, on peut lire page 48 :

« Des trafics moyens attendus de l’ordre de 10 000 à 15 000 véhicules/jour sur la RD128 (…) compris entre 5 000 et 10 000 véhicules / jour sur les voiries structurantes et le Deck. Des trafics inférieurs à 5 000 véhicules /jour sur les voiries apaisées. »

Sur cette « charmante » avenue qu’est le deck où vous avez déjà le bruit du métro passant au dessus de votre tête, le bus en site propre (TCSP) circulant toutes les 4 minutes (par sens !) aux heures de pointe…  vous aurez donc entre 5 000 et 10 000 véhicules par jour.

Si l’on considère que de 23h à 7h du matin, le trafic est quasi nul, on arrive à entre 310 et 620  voitures par heure, soit de 5 à 10 par minute… une toutes les 12 secondes… ou toutes les 6 secondes (de 7h du matin à 23h le soir).

Vous auriez envie, vous, de vous assoir à cette terrasse ou de vous allonger dans l’herbe au milieu de ce brouhaha insupportable et des vapeurs d’essence ??? 

Petit tour, côté par le quartier de Polytechnique…



Le carrefour de la Vauve... vous savez… là où actuellement, il y a une magnifique mare pleine de saules pleureurs =



eh bien, ça va devenir cela (ci-dessous)…

enfin, dans 15-20 ans, quand les arbres auront cette taille… 


Et là, sûr que vous « apprécierez » la vue directe sur les blocs de béton depuis le « parc naturaliste »

N’êtes-vous pas en train de penser :

-   « Mais je n’ai pas fait le choix de vie d’habiter ici pour me retrouver à côté de cette ville très urbaine ! C’est à des années-lumières de ce pour quoi j’aime vivre ici. Cette ville très ville serait sans doute très réussie dans une zone déjà bien urbanisée...

(NB : encore que, ce n’est pas sûr… une architecte visiblement très citadine a qualifié ce projet de « coffre-fort urbain » dans un article paru dans le Courrier de l’Architecte, c’est dire… lire ICI).

En tout cas, sur notre Plateau agricole, au-dessus de nos vallées où l’on peut voir la nature à chaque coin de rue, elle va être complètement incongrue, imposée, comme posée là sans aucun respect de notre territoire. »

Si c’est cela que vous êtes en train de penser, sachez que vous pouvez encore faire quelque chose : le dire, l’écrire… dans les registres de l’enquête publique CDT (Contrat de Développement Territorial) qui a lieu jusqu’au 15 janvier…


Comment ?

Ecrivez un texte, quelques lignes, plus si vous voulez, pour dire ce que vous ressentez devant cette future ville. Et si vous voulez aussi faire des commentaires et/ou des propositions sur d’autres sujets, n’hésitez pas ! (Vous trouverez celles du collectif citoyen Moulon 2020 mais aussi les liens vers celles de nombreuses associations : ICI )


Ensuite, comment faire concrètement ? C'est expliqué en détail ICI

Ne laissons pas bouleverser ainsi notre territoire sans rien dire !

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Didelon Pierre (mercredi, 14 janvier 2015 17:06)

    Ce projet me semble être comme le chemin vers l'enfer... pavé de bonne intentions;
    entre autre il me semble que les artères de circulation soient déjà sous proportionnées et mal réparties, ne séparant pas par exemple les transports durs/bruyants (voitures, métro...) des transports doux (piétons, vélos...), dans le même ordre d'idée suivant la propulsion adoptée pour le bus en site propre (pouvant être considéré comme "silencieux" s'il est électrique ou à la rigueur gaz) son implantation peut être une nuisance.

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.