Enquête publique RD128: en attente du rapport du commissaire enquêteur

Rapport du commissaire enquêteur

... en tout cas, ce que nous avons pu en noter à sa lecture en mairie de Gif le 15 septembre. 
Malgré nos recherches ensuite, nous n'avons pu trouver la version numérique...  Lire ICI

Contributions à l'enquête

Contribution du collectif Moulon 2020, R
Document Adobe Acrobat 283.5 KB
Contribution de l'AMAP des jardins de Cérès
contribution_RD128_AMAP_CG.pdf
Document Adobe Acrobat 74.9 KB
Contribution Martine Aptel-Brunet, RD 12
Document Adobe Acrobat 97.0 KB
Contribution de Martine Debiesse.pdf
Document Adobe Acrobat 169.8 KB
Contribution Catherine Esnault, RD 128.d
Document Microsoft Word 25.0 KB
Contribution EELV, RD128.doc
Document Microsoft Word 26.0 KB
Contribution collective RD128.pdf
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Pour donner votre avis sur ce projet

1) écrire un mot, une lettre en précisant vos noms et adresse (où que vous habitiez, vous pouvez participer)

2) * aller en mairie de Gif ou de Palaiseau avant demain 24 juin 18h

* nous envoyer par mail avant ce soir 23 juin votre lettre que nous porterons pour vous en mairie (moulon2020@moulon2020.lautre.net)

 

 

ZAC MOULON

 

 L'URBANISATION

en passe de franchir

ce qui a été longtemps

considéré comme

 "LA" frontière symbolique

entre les deux richesses du Plateau de Saclay:

son côté scientifique

et son côté agricole:

la RD128 

 

Vous êtes d'accord ?  

 

 

Et pour revenir aux documents de présentation de l'enquête:

RD128 avant après.pdf
Document Adobe Acrobat 4.4 MB

 

 

 

 

ZAC PALAISEAU

 

Cartes avant/après 

 

 

Cette enquête publique concerne le déclassement de deux portions de la route départementale 128 sur Gif et Palaiseau, dans le cadre de l'aménagement des ZAC Moulon et Polytechnique. 

 

Écrire commentaire

Commentaires : 3
  • #1

    Froger (lundi, 16 juin 2014 18:56)

    Ras le bol du béton et de la disparition des excellentes terres agricoles de ce plateau. …Il aurait été
    infiniment préférable de les convertir en un 'véritable potager (bio ?)' pour alimenter la capitale en produits frais….
    La recherche ! ! ! Ce n'est pas la place qui manque …. ailleurs …. en Causse par exemple…..
    Plus de béton = plus de pollution….. Pas la peine d'en rajouter dans la région . . .

  • #2

    Delaisse (samedi, 21 juin 2014 13:19)

    Bonjour,
    Sur Gif depuis 4 générations, nous l'avons vu "pousser" de toutes parts ainsi que les innondations récentes par exemple, provoquées par le béton du plateau...
    STOP !!!
    Cette région est magnifique et l'île de France est suffisament surchargée comme ça.
    Entièrement d'accord pour la recherche mais la France laisse suffisament de place pour délocaliser et créer des emplois plus loin.

    Bref, tout à fait contre ce projet inepte monté de toutes pièces par des politiques qui n'y vivent pas, sans parler du côté "prestige" qu'ils essayent de nous vendre.

    Y'EN A MARRE !!!!!

  • #3

    MONTBEYRE (samedi, 05 juillet 2014 13:37)

    Il faut cesser impérativement le bétonnage à outrance des terres, surtout fertiles, parce que cela a un impact non négligeable sur l'environnement : inondations plus fréquentes, glissements de terrain, diminution des espaces verts qui contribuent à nous procurer l'oxygène et à capturer les gaz carboniques, à lutter contre l'effet de serre.
    En cette période de crise économique, de destructions d'emplois en masse, de fermetures d'entreprises et de délocalisation, il y a urgence à repenser le tissu économique en développant les énergies renouvelables. Cela constitue un tout indissociable.

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.