ZAC MOULON: donneriez-vous carte blanche, chez vous, à des travaux qui ne sont pas listés ni chiffrés précisément ?

Cette enquête s’appelle « enquête préalable à l’autorisation de réaliser les travaux… », cela est donc comparable au feu vert que nous pouvons donner, nous particuliers, aux artisans qui doivent faire des travaux chez nous. Car à partir du moment où le commissaire enquêteur aura donné son avis, s’il est favorable, le préfet pourra autoriser les travaux : 

Artcile 10: conformément aux dispositions des articles R214-1 à R214-56 du code de l'environnement, à l'issue de la procédure, le Préfet de l'Essonne prendra par arrêté préfectoral une décision autorisant ou refusant les travaux.

(Si vous préférez lire le texte en pdf, descendez en bas de la page, à télécharger)

Or, quand vous autorisez des travaux chez vous, vous ne le faites que quand vous savez exactement, précisément, de quoi il retourne, non ?  Là, ce devrait être pareil…. Sauf que ce dossier est truffé d’imprécisions, d’absence de chiffres précis, en particulier sur les coûts de tous ces travaux. Ce que nous ne ferions pas pour notre chez nous avec notre argent, le laisserons-nous faire quand il s’agit de notre territoire et de l’argent public… donc le nôtre ?

Aucun chiffrage de coût :

Quand on est un particulier et qu’on autorise l’entreprise choisie à réaliser les travaux, c’est sur la base d’un devis très précis :

1)     de ce qui va être fait comme travaux, listé de façon claire, précise, exhaustive.

2)     Un phasage dans le temps de chacun de ces travaux

3)     Avec pour chacun de ces travaux son coût précis.

RIEN de tout cela dans le dossier. On trouve bien un chapitre qui s’appelle « description exhaustive du projet retenu » (page 38), puis une sous-partie « programmation retenue » (partie dans laquelle on trouve par exemple qu’aux 840.000 m² de surface plancher, « pourront encore être apportées, des ajustements estimés à plus ou moins 10% de la programmation globale sont à ce jour encore possibles. »). Est-ce à dire que tout ce qui est décrit dans ce chapitre deviendra autorisé par l’arrêté de M. le Préfet validant l’enquête publique ?

Quant au coût…………… AUCUN chiffrage, nulle part…

 

Recensement des autres imprécisions/manques trouvés dans le dossier d’enquête :

*     sur la population qui vit et travaille d’ores et déjà à Moulon ICI

*     sur les surfaces/superficies en jeu ICI

*     diverses imprécisions qui émaillent le dossier. ICI

Enquête publique, des idées de réponses
Document Adobe Acrobat 430.1 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    LE GALL (jeudi, 05 juin 2014 09:29)

    Je suis pour le maintien des terres agricoles sur le plateau de Saclay. Outre la ferme Vandame et Viltain il y besoin dans la proximité de maraichers pour nourrir la pouplation environnante. Les fruits et légumes de saisons n'ont pas besoins de venir de plus loin.

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.