ZAC MOULON: le métro « crucial pour le projet », mais y a-t-il l’argent pour le faire ?

 

L'arrivée de la ligne 18 du métro est présentée tout au long du dossier d'enquête comme ce qui assurera le succès du projet. Et est considérée comme acquise. Sauf que l'argent manque et qu'il faut commencer à puiser dans les caisses de la Société du Grand Paris pour remettre le réseau existant à niveau. 

(Si vous préférez lire le texte en pdf, descendez en bas de la page, à télécharger)

Comme il l’est dit page 22, « la situation actuelle (NB : du Plateau de Saclay) est cependant marquée par des faiblesses puisque (…) l’aménagement et la desserte du territoire en transport public demeurent déficients et handicapent le développement du territoire. ».

Le message est très clair quelques lignes plus loin (page 22) : « Le succès du campus urbain dépend de la mise en oeuvre d’un projet d’aménagement améliorant radicalement et rapidement l’accessibilité ». Le métro est bien l’un des piliers du projet :

page 29 : « A ce dernier point, le futur Grand Paris Express offre une nouvelle perspective ».

page 30 : « Les systèmes de transport collectif sont cruciaux pour le fonctionnement du campus. ». « A plus long terme, l’arrivée du Grand Paris Express permettra d’assurer les nécessaires connexions du campus avec les autres pôles du campus et ceux de la région parisienne. Celui-ci constituera le véritable saut qualitatif de l’offre de transport en assurant une desserte efficace tant entre les différents pôles de densités du campus qu’avec les territoires environnants, en complément de la desserte fine et de rabattement assurée par les autres modes de transport. ».

Et cela est confirmé par exemple par le directeur des Mines Télécom qui"n'a pas hésité à parler de "génération sacrifiée" pour désigner les personnels qui devront endurer plusieurs années avant de bénéficier de l'entrée en service de la ligne 18 censée desservir le Capmpus Paris Saclay. Une situation effectivement difficile à envisager pour des salariés habitués d'aller à pied ou en métro à leur lieu de travail.. "ICI 

Dans tout le dossier d’enquête, l’arrivée du métro est considérée comme acquise.

Page 23 : « améliorer la desserte transport en commun et liaisons douces du quartier et intégrer le TCSP et l’arrivée du métro, au projet urbain, en remaillant l’ensemble du quartier au niveau des circulations douces ».

Page 24 : « La mobilité est la « matière première » de la ville contemporaine. C’est un impératif pour le campus urbain Paris-Saclay. (…). La métropole : accès aux réseaux métropolitain actuels et à venir (TCSP, Grand Paris) »

Page 25 : « L’arrivée du Grand Paris Express qui consistera le véritable saut qualitatif de l’offre de transport :

Ligne Massy- CEA : attendue en 2023

Ligne Orly- Massy : attendue en 2027

CEA- Versailles : attendue en 2030 »

 

Seulement voilà… L’argent manque. Et une ordonnance, prévue en juin, va permettre de prélever 2 milliards d’euros dans les caisses du Grand Paris pour le financement du réseau existant. Même si le Ministre des Transports assure que cela ne remet pas en cause le calendrier de réalisation décidé en mars 2013, il semble cependant légitime de se poser la question quand 2 milliards imprévus sont consommés…

 

Et si le métro ne vient pas à Saclay ? 

Enquête publique, des idées de réponses
Document Adobe Acrobat 164.9 KB

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Shaka (jeudi, 12 juin 2014 09:41)

    Le métro semble la base du projet grand paris.
    Les infrastructures existantes sont dépassées, et insuffisantes, de plus celà créerait un trafic routier par bus très important sur le plateau.

    Le métro aérien léger serait un très bon compromis, tout en préservant des surfaces puisque le métro sera aérien. Niveau son, je vois les nouvelles ram métro 14... qui sont vraiment peu buyantes.

4 808,6 M€

COMPTEUR Paris-Saclay

cliquez ICI pour le détail

Bonjour, 

Vous êtes sur le site

du collectif CITOYEN

MOULON 2020. 

Nous sommes des citoyens de Gif, Bures, Palaiseau, Villiers le Bâcle, Orsay, ... qui avons pour but premier d'informer au maximum les habitants ce qui se prépare sur le Plateau de Saclay (plus spécifiquement sur toute la frange sud du Plateau). Ce site est un de nos moyens pour le faire. 

Nous incitons également au maximum à la participa-tion citoyenne aux enquêtes publiques et essayons de lire au maximum les dossiers pour donner des pistes.